Réduire les risques de peste porcine africaine en Europe

Peste Porcine Africaine En Europe

La peste porcine africaine a continué de faire des ravages alors qu’elle se propage à travers le monde, atteignant des proportions presque épidémiques depuis son retour en 2014.

Se propageant progressivement de pays en pays, souvent à travers les frontières par des sangliers et des animaux infectés non diagnostiqués.

La biosécurité globale est l’un des moyens les plus efficaces pour prévenir et combattre la peste porcine africaine ainsi que d’autres infections virales qui ont historiquement dévasté le bétail agricole.

La nécessité d’une réponse rapide

Dans le cas de la peste porcine africaine, le temps est extrêmement important. Eliminer rapidement du site tout le bétail morts et potentiellement infecté s’est avéré très efficace pour réduire les risques de contamination pour le reste du pays.

En tant que leader de l’incinération agricole depuis sa création en 1982, Addfield a travaillé avec plusieurs des plus grands éleveurs de porcs au monde ; plus particulièrement, les incinérateurs  SB et TB sont très populaires et considérés comme machines agricoles à installer dans chaque ferme porcine.

 

Mieux vaut prévenir que guérir.

Bien qu’il n’y ait eu aucune infection confirmée chez les porcs domestiques en 2019, en partie en raison des mesures de biosécurité mises en place à travers le pays, plus de 5000 porcs ont été abattus a cause de la proximité et de la suspicion de contamination de PPA. Ces porcs ont été abattus non pas en raison de signes d’infection mais parce que l’Office national de sécurité de la chaîne alimentaire a mis en œuvre une mesure stricte s’il y a la moindre chance que les porcs aient été exposés au virus ; ces derniers sont aussitôt éliminés et cela s’applique à l’ensemble du troupeau.

Cette approche renforce les avantages de l’incinération sur place car tous nos clients ont supprimé le facteur principal de transmission provenant d’une entreprise de collecte qui aurait pu visiter plusieurs élevages de porcs sans suivre correctement les mesures de biosécurité susceptibles de mettre leur bétail en danger. Cette approche permet également aux exploitations agricoles de réagir beaucoup plus rapidement en réduisant les pertes potentielles. La gestion indépendante des stocks morts sans qu’une entreprise de ramassage externe ne vienne sur le site a permis à nos clients de réduire considérablement le risque d’infection et les coûts d’abattage prématuré.

L'impact d'ASF sur la Hongrie

Détecté pour la première fois en Hongrie en avril 2018 tout au long de l’année suivante en 2019, il y a eu près de 900 cas de peste porcine africaine en Hongrie, y compris à Budapest. On pense généralement que la majorité des cas sont causées par des sangliers infectés, mais on soupçonne également que certaines des infections ont été causées par des personnes qui avaient déjà été en contact avec des animaux infectés.

La peste porcine africaine est très préjudiciable à l’économie et aux moyens de subsistance des agriculteurs. Les importateurs de porc ont déjà interdit temporairement le porc et les produits du porc en provenance de Hongrie, notamment de Serbie, du Japon, de Taïwan, de Singapour et de Corée du Sud, du Bélarusse et d’Afrique du Sud. Cet impact a déjà coûté à l’économie hongroise plusieurs dizaines de millions d’euros.

L’impact futur du ASF (African Swine Fever)

Bien qu’il soit impossible de prédire exactement ce qui se passera dans le monde avec la peste porcine africaine, il est clair qu’elle a toujours un impact majeur sur le marché mondial du porc et ne semble pas s’arrêter. De nouveaux pays continuent de signaler des flambées et plusieurs autres  sont à risque. Addfield a connu  l’impact des épidémies virales dans le passé et savons par expérience que les pays qui appliquent les bonnes pratiques de biosécurité et qui éliminent leur betail infecté par une incinération rapide constatent également une réduction rapide des risques et taux d’infection comparativement aux pays qui enfouissent simplement leurs déchets. . Déjà nous avons reçu des commentaires satisfaisants des récentes installations de notre distributeur local FARMTECHNIK.

Nous continuons à travailler en collaboration sur plusieurs autres installations sur des fermes d’élevages de porcs.